Livre numérique | EPUB EPUB

Americanah

Adichie, Chimamanda Ngozi (1977-....). Auteur - Damour, Anne. Traducteur

Edité par Gallimard. Paris - paru en 2016

Ifemelu et Obinze, lycéens issus de milieux favorisés, tombent amoureux l'un de l'autre. Leur pays, le Nigeria, est sous le joug d'une dictature militaire et ils rêvent de partir en Amérique. Leur expérience de l'exil se révèle plus compliquée que prévu : Ifemelu découvre le racisme de l'Amérique, tandis qu'Obinze vit un cauchemar en Angleterre. Quinze ans plus tard, ils se retrouvent au Nigeria. ©Electre 2021

Folio

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

vos avis

  • Remue-méninges 4/5

    L’histoire, simple, est essentiellement celle d’une jeune nigériane qui part aux USA pour compléter ses études, s’y adapte et s’installe pour finalement revenir au Nigeria, après une quinzaine d’années, pour y faire sa vie. Ce qui m’a passionnée c’est le regard que porte l’héroïne (l’autrice ?) sur les gens au milieu desquels elle vit. C’est un regard plein de finesse, de lucidité et souvent d’ironie qui donne l’impression d’être honnête, sincère et neuf. Les observations qu’elle fait sont pertinentes même si elle a parfois la dent dure. Il y a quelques rares longueurs (en particulier sur l’art de se coiffer) Ce roman mérite d’être lu car, entre autres choses, il donne un point de vue africain sur ce que c’est qu’être noir aux USA

    par Nane 77 Le 20 juillet 2021 à 10:48
  • Un grand roman entre le Nigéria et les Etats-Unis, entre féminisme et condition noire 5/5

    Ifemelu est une jeune nigériane qui n’a pas la langue dans sa poche. Après plus de dix ans passés aux Etats-Unis, d’abord pour ses études puis travaillant comme bloggeuse, elle décide de rentrer dans son pays d’origine et, peut-être, y retrouver son amour de jeunesse, Obinze. Ce récit à la fois drôle et profond, mené avec énergie et enthousiasme des deux côtés de l’océan Atlantique donne une large place aux questionnements sur la place des noirs dans la société américaine, sur le rapport à une autre culture, sur l’africanité, sur la place des femmes aux Etats-Unies et au Nigéria et sur les difficultés d’une jeunesse nigériane où les études n’assurent pas un travail. C’est tout le talent de Chimamanda Ngozie Adichie que d’aborder une multiplicité de sujet avec une regard aiguisé sans jamais que l’on quitte la fibre romanesque !

    par Guiom Le 07 juin 2020 à 17:02