Livre

Ma vie de saint

François-Xavier Delmas (1962-....). Auteur

Edité par A. Carrière - paru en 2018

François-Xavier décide d'écrire la vie du saint du même nom pour faire plaisir à son père. Bien que collectant en apparence des informations sur son homonyme, il entame le récit de sa propre vie pour se libérer du poids de l'univers étriqué dans lequel il a grandi. Premier roman. ©Electre 2018

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Vive les vacances ! | François-Xavier Delmas (1962-....). Auteur
Livre

Vive les vacances !

François-Xavier Delmas (1962-....). Auteur - Syros - DL 2007

Les Uns les autres (Paris).

Le guide de dégustation de l'amateur de thé | Christine Barbaste (1963-....). Auteur
Livre

Le guide de dégustation de l'amateur de thé

Christine Barbaste (1963-....). Auteur - Chêne - DL 2015

Guide pratique pour découvrir le thé, sa culture et la meilleure façon de le préparer et d...

Tea sommelier : le thé en 160 leçons illustrées | François-Xavier Delmas (1962-....). Auteur
Livre

Tea sommelier : le thé en 160 leçons illustrées

François-Xavier Delmas (1962-....). Auteur - Chêne - DL 2016

Les deux experts du thé guident les amateurs dans la fabrication, le choix et la dégustati...

Chargement des enrichissements...

vos avis

  • Une "pépite" 5/5

    Les livres exceptionnels sont rares, celui-ci en est un. Bien que suivant la mode actuelle de la "déconstruction" , c'est à dire d'un récit non linéaire, il n'en a pas moins une originalité propre et on suit parfaitement le propos. L'auteur se lance sur les traces de St François Xavier mais à travers la vie du saint (que pour ma part j'ai découverte) c'est sa vie qu'il parcourt pour se libérer des blessures familiales. Le récit est à la lois léger et profond, intelligent et sensible, documenté et plein d'humour. Un tout petit bémol pour la fin où, à mon sens, l'usage d'un certain nombre de grossièretés n'apporte rien (ou alors c'est moi qui n'ai pas compris ce que souhaitait exprimer l'auteur).

    par Michelle LE ROUX Le 29 août 2019 à 17:51