Musique

Spiritual jazz 10 : prestige

Ahmed Abdul-Malik, interprète

Roy Haynes, interprète ; Walt Dickerson, interprète ; Yusef Lateef, interprète ; ... [et al.]

Edité par Bigwax distribution - paru en 2019

La dixième édition de la série Spiritual Jazz se penche sur la musique que Prestige enregistrait au début des années 1960. C'est à cette époque que le son de jazz modal mis au point par Miles et Coltrane commençait à faire sa place dans l'underground du jazz. À son apogée, Prestige était le seul label de jazz à pouvoir offrir une bougie à Blue Note. Prestige a toujours été rapide pour enregistrer de nouveaux artistes et, dans les années qui ont suivi Kind of Blue, le label a rapidement publié certains des premiers explorateurs les plus novateurs du nouveau style. Fondé sous le nom de New Jazz en 1949 par Bob Weinstock, un fan de jazz et entrepreneur de 20 ans, Prestige était la seule autre empreinte, à part Blue Note, à capturer les sons emblématiques du jazz des années 1950 et, au même titre que son rival, elle est devenue une icône. Si Blue Note a documenté le son de hard bop dans sa forme la plus soignée et la mieux présentée, l'approche discrète en jam-session préférée par Weinstock signifiait que la musique capturée par Prestige avait une énergie dure, non filtrée, beaucoup plus proche de la facon dont il était joué, nuit après nuit, par les plus grands musiciens de jazz de New York. Avec des visions afro-orientales de Yusef Lateef et Ahmed Abdul-Malik, de profondes excursions modales de Mal Waldron et de Walt Dickerson et des rythmes de jazz spirituels essentiels de Gary Bartz et Idris Muhammed, Spiritual Jazz Volume 10 documente le son du jazz modal en plein vol et authentique des pionniers du genre!

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

vos avis