Nouveauté

Livre

Le lambeau

Philippe Lançon (1963-....). Auteur

Edité par Gallimard - paru en 2018

Au début du mois de janvier 2015, l'auteur s'apprête à rejoindre sa compagne aux Etats-Unis, où il doit donner des cours de littérature. Le 7 janvier, il participe à la conférence de rédaction hebdomadaire de Charlie Hebdo. Il relate cette journée, les discussions qui animaient la réunion et la scène de l'attentat, livrant également une réflexion sur la mémoire et la vie. ©Electre 2018

Blanche

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Les îles : roman | Philippe Lançon (1963-....). Auteur
Livre

Les îles : roman

Philippe Lançon (1963-....). Auteur - J.-C. Lattès - impr. 2010

Ce roman met en scène deux amis, une femme et un homme, le narrateur, liés aux deux îles d...

L'élan : roman | Philippe Lançon (1963-....). Auteur
Livre

L'élan : roman

Philippe Lançon (1963-....). Auteur - Gallimard - impr. 2013

Sur l'air de la Fantaisie en ut mineur composée par Mozart en 1785, le pianiste From part ...

Chargement des enrichissements...

vos avis

  • Le lambeau 5/5

    Superbe chronique d'une longue renaissance, des amitiés, beaucoup d'art et de philosophie.

    par Thierry GAUBE Le 22 novembre 2018 à 12:02
  • Le lambeau 5/5

    Magnifique témoignage sur la vie et la mort. Merci ! J'ai eu le livre et l'ai rendu le comme prévu !

    par Michèle WENTZO - SARO Le 10 novembre 2018 à 09:29
  • Le lambeau 3/5

    Je préfère le dire d’emblée : « Je suis Charlie » et le resterai toujours. C’est pourquoi je me suis précipitée sur ce livre qui a reçu un accueil critique exceptionnel. Philippe Lançon, journaliste littéraire à Libération et chroniqueur à Charlie Hebdo, y relate comment il s’est trouvé confronté de plein fouet à l’horreur et l’impensable, au matin du 7 janvier 2015, lorsque deux hommes vêtus de noir et lourdement armés ont fait irruption dans les locaux parisiens de l’hebdomadaire satirique, tirant à vue sur les hommes et les femmes présents. L’attentat dura deux, trois minutes, douze personnes furent tuées. Gravement blessé aux bras et au visage, Philippe Lançon fut littéralement relevé d’entre les morts. Philippe Lançon dit ses pensées, ses douleurs, tant physiques que morales. Il s'étale et c'est ce qui va lui permettre de se reconstruire. Mais voilà, c'est son histoire. Difficile de ne pas se lasser en lisant ce gros pavé (510 pages) dans lequel il décrit sa lente reconstruction physique (17 opérations et une greffe d'un morceau de son péroné en guise de mâchoire) et morale, mais j'admets tout à fait qu'il ait eu besoin d'écrire ce qu'il a écrit pour exorciser son drame et essayer de passer à autre chose, sans oublier ce qu'il a vécu. Le livre se clôt sur les attentats de novembre 2015, insupportable réplique - comme on parle de la réplique d'un séisme - qui nous a de nouveau brutalement jetés dans l'horreur, et l'on n'ose imaginer l'effet produit sur Philippe Lançon. Dommage que le texte soit tellement autocentré qu'on en oublierait les pauvres morts. Néanmoins j'ai aimé ce livre pour ce qu'il représente, pour ce combat, pour la lumière ; toutefois – et je suis désolée de le dire - j'ai trouvé l'écriture indigeste, très, très indigeste. Aussi, je n’ai pas envie de noter ce livre, car c'est un rescapé qui donne son ressenti suite à l'attentat de Charlie Hebdo et donner une note à un tel livre ce serait donner une note à Philippe Lançon. Et ça, je ne le conçois pas.

    par ACZ Le 05 octobre 2018 à 01:33