Nouveauté

Livre numérique | EPUB EPUB

J'ai couru vers le Nil

Aswany, Alaa el- - Gauthier, Gilles

Edité par Actes Sud. Arles (Bouches-du-Rhône) ; Orient des livres (L'). Beyrouth - paru en 2018

Au Caire en 2011, les destins des militants Asma et Mazen, des étudiants Khaled et Dania, d'Achraf l'acteur raté et de sa domestique Akram, du communiste désabusé Issam et de sa femme Nourhane, présentatrice de télévision ambitieuse. Liés les uns aux autres, chacun vit la révolution égyptienne à sa façon, entre dissidence, fidélité au régime, actes de lâcheté et engagements héroïques. ©Electre 2018

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

vos avis

  • Roman d'espoir et... de désespoir. 5/5

    Immense espoir né de ce soulèvement de la jeunesse qui a chassé Moubarak. Mais désespoir de ce qui est venu après. Alors tout ça pour ça ? Pour rien ? Pour peut-être pire qu'avant ? Non : ce livre est un récit de la conquête de la dignité.

    par Ariane PEREZ-MICHALOUX Le 08 janvier 2019 à 23:21
  • Avec les insurgés de la place Tahrir au coeur de la révolution égyptienne 5/5

    Une fresque terrifiante de la société égyptienne pour mieux comprendre la révolution de 2011 et comment elle a été confisquée par les conservateurs de tous bords. On y découvre également, le poids de la religion omni-présente et comment la charia permet à un militaire assassin d'échapper à tout jugement. Lecture captivante et très facile en dépit des nombreux personnages facilement identifiables qui interviennent régulièrement au cours du roman. Le titre vient d'un passage aux deux tiers du livre : "J'ai couru vers le Nil. Les grenades lacrymogènes remplissaient l'atmosphère et moi je pleurais, je ne sais pas si c'était à cause des gaz ou à cause du jeune qui était mort (écrasé par un tank) (...) j'ai vu un grand nombre de morceaux humains (...) et j'ai vu des gens terrorisés et qui marchaient dessus (...) la seule chose qui compte c'est de s'en sortir..."

    par Dominique MORO Le 07 janvier 2019 à 07:51