Livre

Le dernier hyver

Fabrice Papillon (1973-....). Auteur

Edité par Belfond - paru en DL 2017

Août 415 : Hypatie est massacrée dans la rue par des hommes. A côté de son brasier, un mystérieux codex. Cet assassinat amorce une succession de meurtres qui traversent les lieux et les époques pour punir ceux qui poursuivent le dessein de cette femme exceptionnelle. Juillet 2018 : Marie, jeune et brillante biologiste, est confrontée à des meurtres effroyables et s'interroge sur son propre rôle. ©Electre 2017

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le secret de la salamandre : la médecine en quête d'immortalité | Axel Kahn (1944-....). Auteur
Livre

Le secret de la salamandre : la médecine en quête ...

Axel Kahn (1944-....). Auteur - NiL éd. - impr. 2005

Point sur les avancées en matière de médecine régénératrice dont le symbole peut être la s...

Le ventre, notre deuxième cerveau | Fabrice Papillon (1973-....). Auteur
Livre

Le ventre, notre deuxième cerveau

Fabrice Papillon (1973-....). Auteur - Tallandier - DL 2014

Le dernier hyver : roman | Fabrice Papillon (1973-....). Auteur
Livre

Le dernier hyver : roman

Fabrice Papillon (1973-....). Auteur - Éditions Points - DL 2019

Points (Paris)

Août 415, Hypatie est massacrée dans la rue par des moines. A côté de son brasier, un myst...

Régression | Fabrice Papillon (1973-....). Auteur
Livre

Régression

Fabrice Papillon (1973-....). Auteur - Belfond - 2019

Fin des années 2010, plusieurs crimes sont commis sur des sites préhistoriques en Espagne,...

Chargement des enrichissements...

vos avis

  • Le dernier hyver 3/5

    L'idée maîtresse du roman est bien dans l'air du temps. La domination masculine et la volonté de changer les choses de la part de certaines femmes, disons de manière assez...radicale. Retours dans le passé avec Léonard de Vinci, Paracelse, Newton. Le ton et les réactions de certains personnages ne sont pas toujours très crédibles, mais ce roman est assez agréable à lire et la fin est originale.

    par Patrick TOUSCH Le 19 octobre 2020 à 22:24